X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
Comment se protéger du Coronavirus,de la Grippe ainsi que de la Gastro-Entérite Fête des Carabins en plein Coronavirus au C.H. de Bigorre à TARBES Communication des Professionnels de Santé Prescription des Arrêts de Travail par le Médecin du Travail Arnaque d'une fausse médecin aux Tests covid-19 facturé à 70 € COVID-19 Grosse Fatigue Vrai Brancardier et Faux Etudiant, Interne en Médecine Le Syndicat national des jeunes généralistes pétitionne pour « dissoudre » l'Ordre Face aux déprogrammations « administratives », les praticiens de bloc alertent sur les pertes de chance? et leur risque juridique accru Erreur Chirurgicale en AUTRICHE
SITE GRATUIT
Site Gratuit
ERREURS MÉDICALES
ERREURS MÉDICALES causant des Dommages ERREURS PAR LE PERSONNEL SOIGNANT ORIGINES DES ERREURS MÉDICALES
FRAUDES MEDICALES
Fausses Expertises Médicales
LES MERCENAIRES INTÉRIMAIRES
Ces Médecins devenus de véritables Mercenaires
EXEMPLES DE CAS
Chirurgie ophtalmique Chirurgie orthopédique Chirurgie Dentaire
LE CONCEPT
Situations d'URGENCES par ERREURS -SANTÉ QUI PEUT NOUS CONTACTER Comment ça marche ?
NOS PRESTATIONS
Notre Expertise
  • QUI SOMMES-NOUS
  • Nos Services et Domaines de Compétences
    NOUS CONNAÎTRE
    Daniel DUVAL
    site partenaire www.arime.fr
    OFFRES EMPLOI MEDICAL
  • Futurs ou Nouveaux Retraités
  • COORDONNÉES

    ARNAQUE D'UNE FAUSSE MÉDECIN AUX TESTS COVID-19 FACTURÉ À 70 €

    Ce jeudi 21 janvier, une jeune femme de 31 ans sera jugée au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour « escroquerie avec usage de la fausse qualité de médecin ». En avril dernier, elle se faisait passer pour une médecin et proposait des tests de dépistage au Covid, moyennant 70 euros, révèle « Le Parisien ».

    Iltusen B., se faisait appeler tour à tour Iptaa H., Dr Inaya R. ou madame K., et faisait croire aux patients qu'elle était médecin, tantôt généraliste, tantôt urgentiste... mais sans aucun diplôme.

    En avril 2020, elle a notamment réalisé des tests auprès de personnes habitant Boulogne-Billancourt, dont une famille inquiète de l'hospitalisation du père pour une forme grave du Covid – dont il décédera. Interrogé par « Le Parisien », un des membres de la famille indique qu'ils ont repéré la médecin sur les réseaux sociaux, notamment Periscope, où elle postait des vidéos d'elle auprès de migrants ou de blessés dans les manifestations.

    Une trentaine de plaintes

    Sur son profil, elle se fait appeler Dr Inaya R. et se dit en déplacement sur Paris avec du matériel pour réaliser des tests à domicile. « Elle nous a raclé le fond de la gorge avec une spatule et a placé le tout dans une machine », raconte l'une des victimes au quotidien régional. Elle annonce à la famille que les tests sont négatifs et prend leurs cartes Vitale, tout en assurant qu'ils seront remboursés par la Sécu.

    Quelques jours plus tard, alors que les membres de la famille sont toujours malades et que le père vient de décéder en réanimation, le Dr Inaya R. leur affirmera même qu'il n'est pas mort du Covid, mais a été euthanasié. Après avoir été testées positives dans un laboratoire, les victimes décident de piéger la fausse médecin en la faisant revenir et en appelant la police.

    En garde à vue, elle finit par avouer qu'elle a « toujours rêvé d'être médecin ». Les policiers découvrent qu'elle est également recherchée par les forces de l'ordre du côté de Toulouse, Marseille et Montpellier pour des faits similaires antérieurs, mais à chaque fois sous des noms différents. En tout, une trentaine de plaintes auraient été déposées à son encontre.

    La fausse médecin risque cinq ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende, selon le Code pénal.

    Source : Marie Foult  Publié le 21/01/2021   Quotidien du Médecin

    LES ACTUALITÉS ARCHIVÉES