X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
Macron aux Français : Situation du Coronavirus dans le monde A Bayonne et Nîmes, plusieurs médecins accusés d'avoir escroqué leur CPAM COVID-19 Situation des Vaccins Obligatoires La Roumanie transfère des malades critiques vers la Hongrie et le Danmark fait don de Matériel Médical Liste des pays à haut risque épidémiologique, mise à jour L'infirmière bosse avec un faux pass: trois morts Services de Soins Critiques Des étudiants de médecine formés à Orléans, dès la rentrée prochaine, par la faculté croate de Zagreb Réserves de sang au plus bas : le cri d'alerte de l'EFS Ontario : Le permis de santé COVID est abandonné après des manifestations à grande échelle Deux médecins de Kiev se sont mariés en temps de guerre L'hôpital public a besoin d'un plan blanc contre la bureaucratie Les Médecins irresponsables Fausses ordonnances : dans la Loire, un pharmacien interdit d'exercer après une fraude à la Sécu Nouvelle page crée le 12/04/2023 à 11:30:11 L'innovation Médicale, une révolution permanente au service de l'humanité Les Perturbateurs de notre société Le retour des soignants non vaccinés à l'hôpital va-t-il créer des tensions au sein des équipes ? Retour des non Vaccinés au Covid La Téléconsultation vue par Charlie Hebdo Déserts Médicaux Radio NOVA Covid : 72 personnes ont été indemnisées pour des complications après une vaccination Dix médecins Français de Renommée Mondiale Le Professeur Claude GOT Traversée d'un Désert Médical en Ardèche L'inde face au virus Nipah Don du Corps à la science « Nous, soignants » : un documentaire engagé sur la « dilapidation » de notre système de santé sur France 3 Déserts médicaux : c'est officiel, les infirmiers peuvent signer des certificats de décès dans six régions pendant un an Gouttières d'alignement dentaire achetés en ligne : les orthodontistes alertent sur les risques Suspension unilatérale des IJ : le Conseil constitutionnel censure le gouvernement « Sans eux, l'hôpital s'effondre » : des milliers de médecins menacés de perdre leur poste La Honte du C.H. d'EPINAL
EDITO
C'est un leurre de penser que de jeunes médecins seront aussi efficaces que des médecins aguerris
SITE GRATUIT
Site Gratuit
ERREURS MÉDICALES
ERREURS MÉDICALES causant des Dommages ERREURS PAR LE PERSONNEL SOIGNANT ORIGINES DES ERREURS MÉDICALES
FRAUDES MEDICALES
Exercice illégal de la Médecine et/ou Complicité d'Exercie illégal de la Médecine Fausses Expertises Médicales Questions sur le Covid-19
LES MERCENAIRES INTÉRIMAIRES
Ces Médecins devenus de véritables Mercenaires
EXEMPLES DE CAS
Chirurgie ophtalmique Chirurgie orthopédique Chirurgie Dentaire Chirurgie viscérale cà pourrait vous arriver En savoir plus sur les barrières et les EHPAD
NOS PRESTATIONS
Notre Expertise
  • QUI SOMMES-NOUS
  • Nos Services et Domaines de Compétences
    NOUS CONNAÎTRE
    Daniel DUVAL
    LES ÉVÈNEMENTS
    Conférence à BUCAREST (Roumanie)
    HORAIRES
    HORAIRES
    Sites Partenaires www.arime.fr ou www.arime.eu
    OFFRES EMPLOI MEDICAL
  • Futurs ou Nouveaux Retraités
  • Bon Plan Professionnel pour les Aides Soignants et Infirmiers

    COORDONNÉES

    SUSPENSION UNILATÉRALE DES IJ : LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CENSURE LE GOUVERNEMENT

    Saisi par les députés de gauche et Les Républicains (LR), le Conseil constitutionnel a censuré jeudi 21 décembre une mesure décriée du budget de la Sécurité sociale, prévoyant la suspension automatique du versement des indemnités journalières (IJ) à l'issue d'une contre-visite diligentée par l'employeur.

    Cette disposition (article 63) de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 permettait au médecin mandaté par l'employeur de remettre en cause un arrêt de travail, sans avoir à refaire passer un examen médical à l'assuré. Et de pouvoir le priver ainsi d'indemnités sans intervention systématique du contrôle médical de l'Assurance-maladie.

    Or selon les Sages, une telle mesure était contraire à la Constitution car a pour effet de priver l'assuré social en incapacité de travailler « d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence », alors que son état a été constaté par un médecin qui lui a prescrit un arrêt de travail pour une certaine durée.

    Une maîtrise comptable

    Soutenue par le gouvernement pour lutter contre l'envolée des dépenses d'arrêt de travail, cette évolution avait soulevé un tollé de la part des médecins libéraux dont MG France qui la jugeait comme une mesure de « casse sociale » inacceptable, préjudiciable aux patients et difficile à accepter pour les médecins traitants prescripteurs. Saluant la décision des Sages dans un communiqué, le syndicat de généralistes dit regretter « l'obstination du gouvernement et de certains parlementaires » de vouloir maîtriser « de façon purement comptable », la hausse des arrêts de travail, sans s'interroger sur leurs nombreuses causes (vieillissement des salariés, croissance des détresses psychiques, de la souffrance morale au travail ou encore délivrances facilitées d'arrêts de travail en ligne).

    Loin de mâcher ses mots, MG France estime que ce phénomène ne pourra que progresser tant que les seules solutions appliquées consisteront, pour l'Assurance-maladie, « à harceler de façon toxique les médecins généralistes et pour les parlementaires, à vouloir traquer les quelques abus au détriment de la majorité des travailleurs et de leurs médecins ».

    Source : Quotidien du Médecin du 22/12/2023 par LOAN TRANTHIMY

    LES ACTUALITÉS ARCHIVÉES