X FERMER

NAVIGATION

OFFRES EMPLOI MEDICAL
OFFRES EMPLOI MEDICAL
  • jeunes Retraités
  • SITE GRATUIT
    Site Gratuit
    ACTUALITÉS
    Comment se protéger du Coronavirus,de la Grippe ainsi que de la Gastro-Entérite Dérapage Mortel au SAMU de STRASBOURG LA FOLIE COLLECTIVE du COVID-19 Erreur de Diagnostic et dysfonctionnements Hospitaliers Fête des Carabins en plein Coronavirus au C.H. de Bigorre à TARBES Communication des Professionnels de Santé Revalorisation des salaires des Praticiens Hospitaliers Prescription des Arrêts de Travail par le Médecin du Travail Arnaque d'une fausse médecin aux Tests covid-19 facturé à 70 € Dernier Décret relatif aux mesures générales COVID-19 COVID-19 Grosse Fatigue Vrai Brancardier et Faux Etudiant, Interne en Médecine Le Syndicat national des jeunes généralistes pétitionne pour « dissoudre » l'Ordre Face aux déprogrammations « administratives », les praticiens de bloc alertent sur les pertes de chance? et leur risque juridique accru
    EXEMPLES DE CAS
    Chirurgie ophtalmique Chirurgie orthopédique Chirurgie Dentaire
    FRAUDES MEDICALES
    Exercice illégal de la Médecine et/ou Complicité d'Exercie illégal de la Médecine Fausses Expertises Médicales

    COORDONNÉES

    DÉRAPAGE MORTEL AU SAMU DE STRASBOURG

    20 Juin 2018 : Note de Présentation et Rapport IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales)

    http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2018-061-Note_de_presentation-19juin2018D.pdf

    http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2018-061R-Rapport_definitif.pdf

    Une opératrice hors de contrôle ?

    • Ce malheureux concours de circonstances a coûté la vie à cette jeune femme qui n’a pas réussi à renseigner l’opératrice du SAMU tant sa douleur était probablement insupportable.
    • Il faut parfois utiliser certains mots clés sans en abuser pour déclencher les secours.
    • Quant à l’opératrice, elle donne le sentiment d’être agacée, survoltée en utilisant un ton ironique, elle ne prend pas le temps de faire parler cette jeune femme se trouvant dans une détresse extrême.
    • Ce n’est pas normal de faire travailler des agents pendant 12 heures alors que de nombreuses études ont démontré que les erreurs faites par ces personnels qu’il s’agissent des standardistes, aides-soignants, infirmières…ect sont plus fréquents et souvent irréparables à partir de la sixième heure de travail.
    • Ces personnels à temps plein acceptent à leurs Risques et Périls de travailler 3 journées de 12 heures par semaine pour rester chez eux pendant les autres 4 jours de la semaine.
    • Ils se sentent obligés par la situation économique du moment en France de faire un autre travail pendant ce temps libre, généralement pour augmenter de diverses manières leur niveau de vie au vu de la faiblesse de leur rémunération.
    • Il n’est pas rare qu’ils arrivent déjà fatigués le matin ou le soir dès leur prise de fonctions et au fil des heures, ils vont devenir irritables, insupportables et en manque de patience.
    • L’État est le premier responsable de ces dysfonctionnements.
    • J’ajoute qu’il en est de même ou encore plus pour les médecins hospitaliers travaillant en journée de 24 heures.

     

     

    LES ACTUALITÉS ARCHIVÉES