X FERMER

NAVIGATION

SITE GRATUIT
Site Gratuit
ACTUALITÉS
Les Conseils de Météo France en période de Canicule Droit à l'information des Patients Mauvaise gestion à l'Ordre des CHIRURGIENS-DENTISTES La France a-t-elle décidé de réduire le nombre de médecins ? La France manque-t-elle de médecins ? Sélection du Journal Officiel Malaise général dans les EHPAD Médecin Urgentiste pris en flagrant délit de cumul Centre Hospitalier d'AIX-LES-BAINS Fermeture de la Maternité de CHATEAUDUN au 28 Mai 2018 Fermeture de la Maternité de GUINGAMP en Février 2019 reportée à 2021 Ne tomber pas malade au mois d'août Compresse oubliée dans le thorax depuis 27 ans Rapport Provisoire sur le fonctionnement du Conseil National de l'Ordre des Médecins
ERREURS MÉDICALES
ERREURS MÉDICALES causant des Dommages ERREURS PAR LE PERSONNEL SOIGNANT
EXEMPLES DE CAS
Chirurgie ophtalmique Chirurgie orthopédique Chirurgie Dentaire Chirurgie viscérale En savoir plus sur les barrières et les EHPAD
FRAUDES MEDICALES
Exercice illégal de la Médecine et/ou Complicité d'Exercie illégal de la Médecine Fausses Expertises Médicales
LE CONCEPT
Situations d'URGENCES par ERREURS -SANTÉ QUI PEUT NOUS CONTACTER Comment ça marche ?
NOS PRESTATIONS
Notre Expertise
  • QUI SOMMES-NOUS
  • Nos Services et Domaines de Compétences
    NOUS CONNAÎTRE
    Daniel DUVAL
    HORAIRES
    HORAIRES

    COORDONNÉES

    LA FRANCE MANQUE-T-ELLE DE MÉDECINS ?

                  La France manque-t-elle vraiment de médecins ?

    • La France souffre d’une mauvaise répartition des médecins généralistes et spécialistes sur l’ensemble de son territoire à cause du manque de volonté politique des pouvoirs publics de prendre des mesures visant à interdire partiellement ou complètement la liberté d’installation comme l’a fait depuis longtemps le Québec.
    • En France, les médecins sont payés pendant leurs études à partir du deuxième cycle soit pendant 7 ans pour les généralistes et plus pour les spécialistes en fonction de la durée de spécialisation.
    • Pendant l’internat, ils sont généralement logés et nourris gratuitement, sinon, ils perçoivent une indemnité compensatrice peu attractive.
    • Dans certains pays de l’Est de l’Europe, les études médicales ne sont pas gratuites et les étudiants ne perçoivent aucun salaire de l’Etat.
    • Certaines spécialités très utiles comme l’anesthésie, l’ophtalmologie, la médecine d’urgence, la radiologie et la Psychiatrie sont nettement déficitaires et concourent à la fermeture des services hospitaliers publics.
    • Les déserts médicaux touchent maintenant les chefs-lieux de cantons de 1.000 à 5.000 habitants et des petites villes jusqu’à 15.000 habitants environ.

    LES ACTUALITÉS ARCHIVÉES