X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
Fête des Carabins en plein Coronavirus au C.H. de Bigorre à TARBES Communication des Professionnels de Santé Prescription des Arrêts de Travail par le Médecin du Travail Arnaque d'une fausse médecin aux Tests covid-19 facturé à 70 € COVID-19 Grosse Fatigue Vrai Brancardier et Faux Etudiant, Interne en Médecine Le Syndicat national des jeunes généralistes pétitionne pour « dissoudre » l'Ordre Face aux déprogrammations « administratives », les praticiens de bloc alertent sur les pertes de chance? et leur risque juridique accru Erreur Chirurgicale en AUTRICHE Partage des Données de Santé PASS Sanitaire: l'accord entre députés et sénateurs permet au gouvernement de tenir son calendrier Quels sont les pays d'Europe qui ont déjà adopté le pass sanitaire ? Macron aux Français :"Allez-y ! Posez moi vos questions " sur la vaccination ! Les Sages valident l'obligation de vaccination des soignants et l'extension du pass sanitaire, sauf Situation du Coronavirus dans le monde A Bayonne et Nîmes, plusieurs médecins accusés d'avoir escroqué leur CPAM COVID-19 Situation des Vaccins Obligatoires La Roumanie transfère des malades critiques vers la Hongrie et le Danmark fait don de Matériel Médical Médicaments pour les patients atteints du Covid offerts à la Roumanie par l'Autriche Liste des pays à haut risque épidémiologique, mise à jour
EDITO
Violation de l'information Médicale
SITE GRATUIT
Site Gratuit
ERREURS MÉDICALES
ERREURS MÉDICALES causant des Dommages ERREURS PAR LE PERSONNEL SOIGNANT ORIGINES DES ERREURS MÉDICALES
FRAUDES MEDICALES
Fausses Expertises Médicales
LES MERCENAIRES INTÉRIMAIRES
Ces Médecins devenus de véritables Mercenaires
EXEMPLES DE CAS
Chirurgie ophtalmique Chirurgie orthopédique Chirurgie Dentaire
LE CONCEPT
Situations d'URGENCES par ERREURS -SANTÉ QUI PEUT NOUS CONTACTER Comment ça marche ?
NOS PRESTATIONS
Notre Expertise
  • QUI SOMMES-NOUS
  • Nos Services et Domaines de Compétences
    NOUS CONNAÎTRE
    Daniel DUVAL
    site partenaire www.arime.fr
    OFFRES EMPLOI MEDICAL
  • Futurs ou Nouveaux Retraités
  • COORDONNÉES

    SITUATION DU CORONAVIRUS DANS LE MONDE

    Les principaux faits:

    • Dans le monde, près de 204 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Plus de 4,3 millions de personnes sont mortes.

    • Le Luxembourg compte plus de 74 498 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 827 décès.

    • Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 618137 décès, suivis par le Brésil (564 773), l'Inde (429 179), le Mexique (245 476), et le Pérou (197 102 morts). C'est ce dernier pays qui compte le plus de morts par rapport à sa population, avec 592 décès pour 100 000 habitants, devant la Hongrie (311) et la Bosnie (295).

    • Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.

    Jeudi 12 août

    16h28 La Palestine a reçu 150 000 doses de vaccin

    L'Autorité palestinienne a annoncé avoir reçu jeudi 150.000 doses de vaccin anticoronavirus du laboratoire américain Pfizer, sur fond de recrudescence de la pandémie en Cisjordanie occupée. Sur les quatre millions de doses commandées au géant pharmaceutique, l'Autorité palestinienne basée à Ramallah en a reçu un million au total, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué, précisant que le reste devrait être livré en plusieurs lots d'ici la fin de l'année.

    Fin juillet, la ministre de la Santé Mai al-Kaila avait alerté sur une «quatrième vague» et appelé les Palestiniens à se faire vacciner en raison de la propagation du variant Delta, plus contagieux que les autres. Jeudi, les autorités ont recensé 199 nouveaux cas de personnes contaminées en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens. En juillet, elles n'en enregistraient officiellement que quelques dizaines par jour.

    Au total, 200 838 cas ont été détectés en Cisjordanie, et 2 503 patients sont décédés. À Gaza, autre territoire palestinien, 117 985 cas ont été recensés depuis le début de la pandémie, dont 1 111 décès.

    13h07 Plus de 10 000 décès en 24h dans le monde

    La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4 323 957 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l’AFP à partir de sources officielles. Sur la journée de mercredi, 10 063 nouveaux décès et 694 642 nouveaux cas ont été recensés.

    Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Indonésie avec 1 466 nouveaux morts, le Brésil (975) et la Russie (808).

    13h04 La Chine ferme partiellement l’un des principaux ports du monde

    La Chine a mis à l’arrêt pour cause de Covid une partie de l’un des plus importants ports du monde, au moment où les perturbations dans le transport logistique pèsent déjà lourdement sur les chaînes d’approvisionnement. Le port de Ningbo-Zhoushan, situé à 250 km au sud de Shanghai, est l’un des principaux ports chinois pour le fret.

    Depuis la découverte mercredi d’un cas de Covid-19 parmi les employés, «l’activité a été immédiatement stoppée et la zone fermée», a indiqué Jiang Yipeng, un responsable de l’exploitation du terminal Meishan.

    12h02 La Finlande contrainte de resserrer la vis

    La Finlande va imposer de nouvelles restrictions sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus dans sa capitale Helsinki, ont annoncé jeudi les autorités, après avoir enregistré un taux d’infection quotidien record dans le pays.

    À compter du 20 août, à Helsinki et ses environs, les événements en intérieur seront limités à 25 personnes, et les rassemblements en extérieur à 50, a annoncé jeudi, l’agence administrative régionale du sud de la Finlande.

    Bien que le taux d’incidence en Finlande ait été parmi les plus bas en Europe pendant la majeure partie de la crise sanitaire, le nombre de cas enregistrés a augmenté ces dernières semaines, atteignant mercredi un record de 1024 nouvelles infections. Le pays nordique de 5,5 millions d’habitants a recensé plus de 115 000 infections et 995 décès liés au Covid, le variant Delta étant à l’origine de 90% des nouvelles infections, selon THL.

    10h50 Record de décès en Russie en 24 heures

    La Russie a comptabilisé jeudi 808 morts liés au Covid-19 en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie qui est dû au variant Delta et à une campagne de vaccination poussive.

    Ce pays, qui fait face à une résurgence épidémique depuis le début de l'été, a en outre enregistré 21 932 nouvelles contaminations, selon le bilan quotidien fourni par le centre de crise du gouvernement russe.

    Ce bilan porte à 168 049 le nombre des décès recensés par le gouvernement comme étant dus au Covid-19. Ce chiffre est cependant partiel, car il ne tient compte que des morts autopsiés dont la cause première est le nouveau coronavirus. L'agence russe de statistiques Rosstat, qui a une définition plus large, fait état de plus de 300 000 morts à la fin juin 2021.

    La vague épidémique causée par le variant delta est d'autant plus meurtrière - quelque 21 000 morts pour le seul mois de juin selon Rosstat - que les Russes ne s'empressent pas de se faire vacciner, sur fond de méfiance à l'égard des sérums mis au point par la Russie, à l'instar du Spoutnik V.

    À peine 30% de la population a reçu au moins une injection, alors que la campagne, déclenchée à grand renfort de propagande officielle, a débuté en décembre 2020. Les appels du président Vladimir Poutine à aller se faire vacciner n'ont pas permis non plus d'accélération.

    Mercredi 11 août

    15h42 Vers la fin des tests PCR sans ordonnance en France.

    Les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants en France, à partir de la «mi-octobre», a indiqué mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire et d'un Conseil des ministres.

    «Nous avons décidé d'acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale», a expliqué M. Attal, conformément «à l'annonce qu'avait faite le président de la République dans son allocution du 12 juillet» et «aux choix que font un certain nombre de nos voisins européens». «Les tests à répétition n'empêchent pas d'aller à l'hôpital et de contaminer fortement. D'ici mi-octobre, chacun aura eu le temps de s'organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres», a-t-il ajouté. La décision, déjà actée dans un certain nombre de pays, vise à inciter la population à se faire vacciner plutôt que d'utiliser régulièrement des tests PCR.

    15h45 Pass sanitaire au centre commercial en France quand le taux d'incidence dépasse les 200

    Le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m², dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100 000 habitants. En outre, dans ces départements, les préfets doivent rétablir le port du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public.

    15h30 Plus de 4,3 millions de morts

    La pandémie a fait au moins 4 314 196 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, sur près de 204 millions de contaminations, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, mercredi, à 12h. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (618 137), devant le Brésil (564 773), l'Inde (429 179), le Mexique (245 476) et le Pérou (197 102).

    L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

    15h28 Héraklion instaure un couvre-feu

    La ville touristique de Crète Héraklion va être à son tour soumise à un couvre-feu nocturne, à partir de mercredi soir, afin d'endiguer la pandémie, alors que le variant Delta prend de l’ampleur ces derniers jours en Grèce. Tout comme Mykonos, Zante et La Canée précédemment, un couvre-feu sera instauré à Héraklion de 1h à 6h du matin. La musique sera totalement interdite dans les bars et restaurants, pour éviter le regroupement de personnes, et les rassemblements de plus de 20 personnes seront également prohibés.

    15h24 Freiner la pandémie est une priorité «urgente» en Iran

    Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a affirmé mercredi que la lutte contre le Covid-19 était une priorité «urgente», appelant à accélérer la campagne de vaccination dans ce pays le plus touché par la pandémie au Proche et Moyen-Orient.

    Les infections ont connu une forte hausse depuis juin, les autorités évoquant une «cinquième vague» causée par le variant Delta. «Aujourd’hui, le coronavirus est la question la plus prioritaire et urgente pour le pays», a dit M. Khamenei dans un discours télévisé consacré à la pandémie.

    Ces dernières 24 heures, le nombre de contaminations a atteint un nouveau record avec 42 541 cas recensés. Au total, le pays a officiellement enregistré plus de 4,2 millions d’infections dont plus de 95 600 décès. «Plus d’efforts doivent être faits pour importer et produire localement des vaccins», a ajouté le guide suprême.

    14h58 La Libye inaugure son plus grand centre de vaccination

    La Libye a inauguré mercredi son plus grand centre de vaccination contre le Covid-19, le Gouvernement d’unité nationale (GNU) marquant sa volonté d’accélérer les injections et de rattraper son retard alors qu’une troisième vague affecte le pays.

    Implanté dans le gymnase de la Cité des Sports à Tripoli, le centre de vaccination «est ouvert à tous sans rendez-vous», a indiqué à l’AFP l’un de ses responsables, le médecin Rawad Behelille. Il a incité «tous les habitants à venir se faire vacciner» dans ce centre, «le plus grand du pays», où 2 000 à 3 000 personnes peuvent recevoir un vaccin tous les jours.

    Tôt mercredi matin, des centaines de personnes - nationaux, étrangers, et même des personnes en situation irrégulière - attendaient devant les guichets où ils doivent s’enregistrer avant d’accéder au centre de vaccination.

    12h54 Le Kenya menace de sanctions les fonctionnaires non-vaccinés

    Les fonctionnaires du Kenya ont jusqu’à fin août pour se faire vacciner contre le Covid-19 ou ils risqueront des sanctions disciplinaires, selon un document officiel consulté mercredi par l’AFP.

    Le Kenya, où le Parlement doit étudier jeudi l’interdiction pour les non-vaccinés d’accéder à certains lieux publics et privés, fait actuellement face à une vague de contaminations au coronavirus. Mais la campagne de vaccination patine, avec moins de 3% des 47 millions d’habitants vaccinés.

    «Certains fonctionnaires ont délibérément évité d’être vaccinés», écrit dans un mémo destiné aux ministères Joseph Kinyua, le directeur des services publics, affirmant que la disponibilité des vaccins s’est pourtant «grandement améliorée». M. Kinyua ajoute que la vaccination est particulièrement basse dans les services de sécurité et dans l’éducation – pourtant considérés comme des travailleurs essentiels.

    12h47 Macron veut vacciner 13 millions de Français supplémentaires d'ici fin août

    «La crise sanitaire n’est pas derrière nous, très clairement, nous allons vivre pendant encore plusieurs mois avec le virus», a averti mercredi Emmanuel Macron en alertant sur la «situation dramatique» en Guadeloupe et Martinique. «L’objectif que je vais vous fixer est très simple: c’est la vaccination de tous les Français qui peuvent être vaccinés», a dit le chef de l’État en ouvrant un Conseil de défense sanitaire en visioconférence depuis le Fort de Brégançon.

    «Il faut tenir au moins la cible des 50 millions de vaccinés à la fin du mois d’août», a-t-il insisté. «Nous sommes en bonne voie», puisque «37,8 millions de Français» sont déjà complètement vaccinés. Outre la flambée des cas dans les Antilles, où se profile «un scénario d’urgence», le chef de l’État a souligné «l’état des lieux préoccupant» en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et Occitanie, où le taux d’incidence dépasse les 500 cas pour 100 000 et fait craindre une montée de la pression hospitalière, a-t-il ajouté.

    7h De l'obligation controversée du port du masque aux USA

    La flambée de l’épidémie de Covid-19 provoquée par le variant Delta alimente à nouveau la controverse politique autour du masque aux États-Unis, certains gouverneurs s’opposant à toute mesure visant à le rendre obligatoire malgré les recommandations des autorités sanitaires.

    L’affrontement a comme un air de déjà-vu. Au début de l’épidémie, le masque était rapidement devenu un symbole d’appartenance politique dans le pays, alors dirigé par un Donald Trump mettant un point d’honneur à s’afficher le moins possible le visage couvert.

    Un an plus tard, le sujet est de nouveau particulièrement sensible à l’approche de la rentrée scolaire. «Ce sont les parents qui doivent décider», a une fois de plus martelé mardi le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, qui a interdit aux écoles de son Etat d’imposer le port du masque aux élèves. «Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire valoir les droits» des parents, a-t-il ajouté.

    Plusieurs districts scolaires ont annoncé vouloir défier l’ordre du gouverneur. En retour, Ron DeSantis a menacé de couper les fonds aux écoles rebelles, ou même de cesser de verser les salaires des responsables scolaires impliqués dans ces décisions. Il s'en était expliqué dans une conférence de presse ces derniers jours.

    06h00 Australie: extension du confinement de Melbourne

    Les cinq millions d’habitants de Melbourne resteront confinés au moins une semaine supplémentaire, ont annoncé mercredi les autorités qui ne parviennent pas à juguler un regain épidémique de Covid-19. La deuxième ville du pays est entrée le 5 août dans son sixième confinement après l’apparition dans une école d’un foyer de contamination, lié au variant Delta, beaucoup plus contagieux.

    4h10 Mexique: record de décès en 24 heures pour la 3e vague

    Le Mexique a recensé mardi 786 décès dus au Covid-19, un record en 24 heures depuis avril, selon les autorités mexicaines.

    Le ministère de la Santé a indiqué mardi que le coronavirus avait fait 245'476 morts dans le pays, tandis que le nombre de cas confirmés s’élevait à 2 997 885, soit 19 555 de plus que la veille.

    Le Mexique n’avait plus dépassé la barre des 700 décès quotidiens depuis le 10 avril, quand 874 décès liés au coronavirus avaient été enregistrés. Le Mexique, qui compte 126 millions d’habitants, est le quatrième pays le plus touché par la pandémie.

    4h10 France: Antilles, pass et vaccination au menu d’un nouveau Conseil de défense sanitaire

    Flambée des cas aux Antilles, vigilance dans le sud, mise en place du pass sanitaire et évolution de la vaccination: l’exécutif, une fois de plus sous pression, se réunit mercredi lors d’un Conseil de défense sanitaire, présidé par Emmanuel Macron en visioconférence depuis Brégançon.

    00h40 La Guinée renforce les contrôles aux frontières et ferme les boîtes de nuit

    La Guinée a annoncé mardi le renforcement des contrôles sanitaires aux frontières, le port obligatoire du masque et la fermeture des boîtes de nuit afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

    «À situation exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles, appliquées avec courage, détermination, et la plus grande fermeté», a déclaré le président Alpha Condé, selon un communiqué rendant compte du conseil des ministres.

    Le port obligatoire du masque a ainsi été décrété ainsi que la «fermeture jusqu’à nouvel ordre des boîtes de nuits et d’autres lieux de loisirs très fréquentés». Les fonctionnaires, y compris les ministres, ne pourront accéder à leur lieu de travail que munis de leur pass sanitaire.

    Mardi 10 août

    21h50 Un passeport vaccinal au Québec dès le 1er septembre

    Les Québécois voulant manger au restaurant, sortir dans un bar, fréquenter une salle de sport ou encore assister à un festival devront présenter un passeport vaccinal à compter du 1er septembre, a annoncé mardi le ministre de la Santé de cette province, Christian Dubé.

    «Notre objectif avec le passeport est de ne pas revenir en arrière vers un reconfinement généralisé et, en même temps, éviter d'engorger nos hôpitaux», a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.

    Le Québec est la première province canadienne à implanter le passeport vaccinal, qui sera nécessaire pour quiconque désire «avoir accès aux événements publics à fort achalandage (clientèle) et aux activités à haut taux de contact de socialisation».

    19h30 Le nombre de patients en réanimation progresse encore en France

    Le nombre d'hospitalisations de malades du Covid-19 a continué de progresser mardi à l'hôpital, passant au-dessus des 9 100, tandis que le nombre de personnes en soins critiques augmente également.

    Selon les données de Santé publique France, 9 153 personnes étaient hospitalisées mardi, contre 9 022 la veille. Le nombre de nouvelles admissions en 24 heures est de 944.

    Les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptent mardi 1 712 malades du Covid-19, soit 45 de plus par rapport à la veille. Le nombre de nouvelles admissions s'est monté à 211 en 24 heures.

    17h07 Fin des tests gratuits en Allemagne

    L'Allemagne va mettre un terme à la gratuité des tests de dépistage du Covid-19 à compter du 11 octobre afin de relancer une campagne de vaccination qui patine, ont décidé mardi le gouvernement et les régions.

    La gratuité des tests restera toutefois en vigueur pour les personnes ne pouvant pas se faire vacciner pour des raisons médicales, pour les femmes enceintes ou les enfants, selon le texte adopté lors de la réunion entre Angela Merkel et les seize chefs de gouvernements régionaux.

    14h45 Le Portugal va vacciner ses ados

    L'autorité sanitaire portugaise a recommandé mardi la vaccination «universelle» de tous les jeunes, à partir de 12 ans, contre le Covid-19, comme l'envisageait le gouvernement pour préparer la prochaine année scolaire. «La Direction générale de santé recommande la vaccination de tous les adolescents de 12 ans à 15 ans», a déclaré sa responsable, Graça Freitas, en rappelant que l'élargissement de la campagne de vaccination devait avancer en priorité chez les plus de 16 ans et chez les 12-15 ans ayant des maladies à risque.

    Trois semaines auparavant, le Premier ministre Antonio Costa avait annoncé l'intention du gouvernement portugais de vacciner les 12-17 pour que la prochaine année scolaire se déroule «sans risque d'interruption», mais attendait la «décision finale» des autorités sanitaires.

    Le Portugal s'est félicité vendredi dernier, d'avoir atteint l'objectif d'administrer au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 à 70% de sa population d'environ 10 millions d'habitants. Parmi sa population âgée de 16 ans ou plus, 82% ont reçu au moins une dose et 75% ont complété leur vaccination, selon les données fournies par le ministère de la Santé.

    11h36 Le Covid au plus haut en Chine

    Le nombre de cas de coronavirus en Chine a atteint mardi, un plus haut en sept mois, après un cluster dans un centre de test qui a fait bondir les chiffres sur fond de flambée du variant Delta. Les médias d’État ont décrit la flambée actuelle – qui a entraîné des confinements locaux, des tests à grande échelle et des restrictions de déplacement – comme la plus grave depuis l’apparition du Covid-19, fin 2019, dans la ville de Wuhan (centre).

    Les autorités avaient ramené le nombre de contaminations domestiques quasiment à zéro, permettant à l’économie de rebondir malgré de sévères restrictions aux frontières. Mais aujourd’hui, les cas augmentent. Mardi, les autorités sanitaires ont recensé 143 nouvelles contaminations, dont 108 proviennent d’une contamination locale. Des dizaines de cas proviennent d’un centre de test anti-Covid dans la ville de Yangzhou (est).

    Signe de l’anxiété que provoquent ces flambées épidémiques relativement limitées, plusieurs hauts fonctionnaires ont reçu des avertissements quant à leur mauvaise gestion des tests de masse, qui, selon les autorités de la cité, ont permis au virus de s’étendre. Pour le moment, la ville de 4,6 millions d’habitants a mené cinq séries de tests de masse, effectuant 1,6 million de prélèvements pour tenter de juguler la résurgence de l’épidémie.

    10h56 Nouveau couvre-feu en Polynésie française dès mercredi

    La Polynésie française, dans le Pacifique, sera soumise à un nouveau couvre-feu nocturne de 21h à 4h du matin, dès mercredi, face à la flambée de l’épidémie de Covid-19, ont annoncé les autorités locales. Le haut-commissaire de Polynésie n’a pas exclu d’étendre «très rapidement» les heures de ce couvre-feu, voire de reconfiner ce territoire très touristique, déjà soumis depuis la mi-juillet à des restrictions. «Le 16 juillet, nous avions un taux d’incidence inférieur à 10, aujourd’hui on est à plus de 1000», a-t-il regretté sur la chaîne locale TNTV lundi soir.

    10h22 Les États-Unis déconseillent les voyages vers la France

    Les autorités américaines ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre en France, en raison d'une hausse du nombre de cas de Covid-19 dans l'hexagone. Dans un communiqué, le département d'État américain a émis tard lundi un avis de «niveau 4», invitant à «ne pas voyager» vers la France, sur la base d'une mise en garde des centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

    La principale agence sanitaire des États-Unis a déconseillé tout voyage à destination de la France tout en invitant toute personne devant s'y rendre à «à être complètement vaccinée avant de voyager». Le pass sanitaire est entré lundi, dans la vie quotidienne des Français, alors que le pays fait face à une quatrième vague de cas de Covid-19.

    Le nombre de malades hospitalisés ne cesse de s'accroître dans le pays, qui a enregistré depuis le début de la pandémie plus de 111 000 morts et 6 millions de cas.

    9h46 Le Bangladesh commence à vacciner les réfugiés rohingyas

    Le Bangladesh a lancé mardi une campagne de vaccination de 3 jours contre le Covid-19 à destination des réfugiés rohingyas de plus de 55 ans, dans un contexte d’augmentation record des contaminations, selon les autorités. Des centaines de personnels de santé ont été déployés dans les camps du district de Cox’s Bazar, dans le sud-est du pays, afin d’inoculer à quelque 48 000 Rohingyas le vaccin Sinopharma fabriqué en Chine.

    Selon les autorités sanitaires, 2 600 cas et 29 décès ont été enregistrés dans les camps de réfugiés abritant quelque 850 000 personnes, mais de nombreux experts estiment que le bilan réel est probablement plus lourd.

    8h40 Nombre de cas records à Sydney

    Sydney a enregistré mardi un nombre record de cas de Covid-19 au moment où la ville tente désespérément de juguler l’épidémie. L’État de Nouvelle-Galles du Sud a recensé 356 nouvelles contaminations, un record depuis un regain épidémique mi-juin dû au variant Delta.

    À Sydney, la plus grande ville du pays, plus de 5 millions d’habitants sont entrés dans leur septième semaine de confinement. Depuis le nouveau regain de l’épidémie il y a près de deux mois, 5 805 cas et à 32 décès ont été recensés en Nouvelles-Galles du Sud.

    À peine plus 20% des Australiens ont reçu deux doses de vaccin, en raison de problèmes d’approvisionnement et d’une grande défiance au sein de la population.

    Lundi 9 août

    23h42 Les touristes «invités à quitter» la Martinique

    La Martinique, en proie à un sévère rebond d’épidémie de Covid-19, va entrer dans une «deuxième phase de confinement», impliquant notamment la fermeture des plages et l’invitation faite aux touristes de «quitter le territoire», a indiqué lundi le préfet.

    «Nous allons entrer dans une seconde phase de confinement. Les commerces seront fermés, sauf les commerces alimentaires et les pharmacies», a indiqué le préfet du département antillais, Stanislas Cazelles, en invitant «toutes les personnes en tourisme à quitter le territoire».

    21h17 France: la barre des 9 000 hospitalisations a été franchie

    Le nombre des patients en soins critiques a connu une nouvelle hausse lundi ainsi que les admissions à l’hôpital où la barre de 9 000 malades a été franchie pour la première fois depuis fin juin, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Avec 230 nouvelles admissions en soins critiques en 24 heures, le nombre des malades dans ces services qui traitent les cas les plus graves a atteint 1 667, soit 111 de plus que la veille. Ils étaient 1 232 il y a une semaine.

    Les hôpitaux accueillaient lundi 9 022 personnes dont 833 admises au cours des 24 heures précédentes, au plus fort depuis le 27 juin. Entre dimanche et lundi, 68 décès du Covid ont été enregistrés à l’hôpital portant le bilan à 112 318 morts depuis le début de l’épidémie.

    20h13 Russie: 9 morts dans un service Covid après la rupture d’un tuyau d’oxygène

    Neuf malades du Covid-19 sont morts lundi après la rupture d’un tuyau d’oxygène dans un hôpital de Vladikavkaz, capitale de la république russe d’Ossetie du Nord, a annoncé le ministre de la Santé.

    20h13 États-Unis: vaccination obligatoire pour les militaires

    La vaccination contre le Covid-19 deviendra obligatoire «d’ici mi-septembre» pour tous les membres des forces armées américaines, a annoncé lundi le ministre de la Défense Lloyd Austin dans une note adressée aux employés du Pentagone.

    Le président Joe Biden a déclaré dans un communiqué «fortement soutenir» cette décision, affirmant qu’il partageait avec Lloyd Austin «un engagement immuable pour s’assurer que nos troupes aient tous les outils nécessaires afin d’effectuer leur travail aussi sûrement que possible».

    17h04 La frontière entre le Canada et les États-Unis a rouvert

    La frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada a rouvert lundi pour les Américains entièrement après quasiment 17 mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19 et malgré une nouvelle poussée épidémique. Pour être admis sur le sol canadien, les voyageurs américains asymptomatiques doivent avoir reçu deux doses d’un vaccin autorisé par les autorités canadiennes au moins 14 jours avant leur entrée dans le pays et avoir effectué un test de dépistage.

    À l’inverse, pour l’instant les Canadiens ne sont pas autorisés à passer la frontière pour des voyages non essentiels. Le Canada avait fermé ses frontières aériennes le 18 mars 2020 puis trois jours plus tard sa frontière terrestre avec les États-Unis, la plus longue au monde. L’assouplissement des mesures frontalières survient à un moment où les deux pays sont confrontés à une nouvelle recrudescence des cas de Covid-19 causée par le variant Delta, hautement contagieux.

    16h27 Pas encore besoin d'adapter le Pfizer aux variants

    Le vaccin anti-Covid des laboratoires Pfizer/BioNTech n'a «pas encore» besoin d'être adapté aux nouveaux variants du coronavirus en circulation, a assuré lors d'une conférence de presse, lundi, le patron de BioNTech, préconisant plutôt une «troisième dose».

    «Il est possible que dans les 6 à 12 mois prochains, un variant émerge et requiert l'adaptation du vaccin, mais ce n'est pas encore le cas», a affirmé Ugur Sahin. «La meilleure approche pour gérer cette situation est de continuer avec une dose de rappel», a-t-il ajouté.

    15h47 Italie: la police démantèle un réseau de vente de faux pass sanitaires

    La police italienne a annoncé lundi avoir démantelé un réseau de vente en ligne de faux pass sanitaires, un sésame devenu obligatoire depuis vendredi dans la péninsule pour accéder à de nombreux lieux publics. La police a identifié quatre suspects, dont deux mineurs, qui proposaient la vente de ces faux documents sur les réseaux sociaux.

    «Des milliers d'utilisateurs étaient enregistrés sur des plateformes populaires de communication où de faux pass sanitaires étaient proposés à la vente pour un prix compris entre 150 et 500 euros, avec une garantie absolue d'anonymat grâce au paiement en cryptomonnaie ou avec des bons d'achat pour des sites de commerce en ligne», a précisé la police postale, dans un communiqué.

    Le pass sanitaire est obligatoire depuis vendredi, en Italie, pour accéder aux cinémas, musées et salles de restaurant. Le pass est accordé en cas de vaccination (au moins une dose), de test négatif dans les dernières 48 heures ou de guérison du Covid-19, au cours des six derniers mois.

    15h39 Iran: Nouveau record quotidien avec plus de 40 000 cas

    Le bilan quotidien de contaminations au Covid-19 en Iran a atteint un nouveau record pour la deuxième journée d'affilée avec plus de 40 000 cas enregistrés au cours des dernières 24 heures, a indiqué lundi, le ministère iranien de la Santé.

    Selon le ministère, 40 808 personnes ont été testées positives au coronavirus et 588 sont mortes, ce qui représente également un nouveau record du nombre de décès. Au total, le pays, le plus touché au Proche et Moyen-Orient, a enregistré 4 199 537 cas et 94 603 décès depuis l'apparition de la pandémie.

    12h39 Sri Lanka: le nombre de décès oblige à des incinérations collectives

    Le Sri Lanka a commencé à procéder à des incinérations collectives de victimes du Covid-19 dont les corps s’accumulent dans les morgues, parallèlement à la forte augmentation du nombre des contaminations, ont indiqué les autorités lundi. Dimanche soir, la municipalité de Colombo a commencé à procéder à l’incinération de 15 corps dans le crématorium du cimetière général de Colombo après que le principal hôpital de l’île a déclaré que sa morgue était pleine.

    Le nombre quotidien de contaminations par le virus dans l’île a doublé en un mois, grimpant à plus de 2 500 cas et près de 100 décès. Les hôpitaux sont submergés. Selon des données officielles, le Sri Lanka a enregistré à ce jour 5 107 décès.

    12h31 Bilan mondial journalier

    La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4 294 735 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi lundi par l’AFP à partir de sources officielles. L’OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

    Sur la journée de dimanche, 8 002 morts supplémentaires et 485 978 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Indonésie (1 475), la Russie (769) et l’Iran (588).

    6h30 La Nouvelle-Zélande exclut une exemption pour la finale de rugby

    La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a douché lundi, les espoirs de l’Australie qui souhaitait que la finale de son championnat de rugby à XIII se déroule en présence de spectateurs à Auckland. Les représentants de la Ligue australienne (NRL) avaient évoqué la possibilité que la rencontre se déroule sur la pelouse du mythique Eden Park, à Auckland, pour éviter l’immense perte financière qu’entraînerait un match joué dans un stade vide en raison d’un regain épidémique du Covid-19 en Australie.

    La ligue de rugby demande donc une dispense de quarantaine similaire à celle obtenue par l’équipe australienne de rugby à XV qui a affronté les All Blacks à Auckland.

    4h10 Le pass sanitaire fait son entrée dans la vie quotidienne des Français

    Bars, restaurants, cinémas, hôpitaux, transports: le pass sanitaire fait son entrée, lundi, dans la vie quotidienne des Français, après avoir été validé quasi intégralement par le Conseil constitutionnel et malgré la contestation dans la rue.

    À la veille de son entrée en vigueur, le gouvernement s’est voulu rassurant, précisant qu’il y aurait une première semaine de tolérance et de rodage pour ce nouvel outil. Déjà exigé dans les lieux de culture depuis le 21 juillet, il prend la forme d’un QR code qui devra être présenté pour déjeuner dans un restaurant ou prendre un verre en terrasse.

    Dimanche 8 août

    23h30 Tunisie : journée de vaccination marathon pour tenter de répondre à la crise

    La Tunisie, qui est confrontée depuis plusieurs mois à une grave crise sanitaire, a mené dimanche une intense campagne de vaccination contre le Covid-19 au cours d’une journée «portes ouvertes», après avoir obtenu plus de six millions de doses en provenance de pays arabes et occidentaux.

    551 008 personnes de plus de 40 ans, accueillies dans 335 centres, ont été vaccinées à cette occasion, une initiative du président Kais Saied, a annoncé le ministère de la Santé.

    22h30 France: des cas de Covid sur un bateau de croisière à Marseille

    Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés sur un bateau de croisière qui a accosté dimanche, à Marseille, dans le sud-est de la France, et les personnes concernées placées à l’isolement, ont déclaré à l’AFP, des sources concordantes.

    «Nous avons six cas positifs appartenant à deux familles et un même nombre de cas contacts», a dit à l’AFP, la compagnie Costa croisières, précisant que ces passagers faisaient partie d’un groupe de 180 touristes qui effectuait une croisière d’une semaine, en Méditerranée, avec des escales en Espagne et en Italie.

    Ils avaient tous subi des tests antigéniques qui s’étaient révélés négatifs au Covid-19, il y a une semaine, au moment de leur embarquement à Marseille, à bord du Costa Smeralda, un navire d’une capacité d’environ 6 000 personnes réduite de 70% au maximum par mesure de précaution face au virus.

    Selon le protocole sanitaire, un second test avait été réalisé sur les passagers à mi-parcours mais c’est une personne fiévreuse qui a finalement donné l’alerte et son entourage a immédiatement été testé, a expliqué Costa croisières.

    Les personnes concernées par les cas positifs et les cas contacts identifiés n’ont pas souhaité descendre en Italie et ont alors été placées à l’isolement, dans une partie du bateau prévue à cet effet jusqu’au retour à Marseille, où elles ont été prises en charge par des ambulances jusqu’à leur domicile, selon la même source.

    20h40 États-Unis: les enfants doivent porter le masque à l’école, plaide un responsable sanitaire

    Tous les enfants devraient porter le masque à la rentrée dans les écoles américaines, sous peine de voir de nouveaux foyers épidémiques resurgir et de devoir revenir à l’enseignement à distance, a recommandé dimanche, le patron des instituts américains de santé, Francis Collins.

    Le masque «n’est ni un affichage politique, ni une atteinte à vos libertés. C’est un outil médical qui sauve des vies», a lancé le responsable sanitaire sur la chaîne ABC, qui s’est inquiété d’une hausse des hospitalisations chez les plus jeunes.

    La question du port du masque, notamment à l’école, suscite encore des crispations aux États-Unis, notamment en Floride, où le gouverneur républicain Ron DeSantis menace de couper les fonds aux écoles souhaitant suivre les recommandations de la principale agence de santé publique sur le port du masque à l’école.

    15h40 Face à l'augmentation des cas, Israël met en place des tests antigéniques rapides

    Israël a mis en place dimanche des stations de tests antigéniques rapides à travers le pays, face à une augmentation des cas de coronavirus ces dernières semaines, a annoncé le service d’urgence, Magen David Adom.

    «À la demande du ministère de la Santé, Magen David Adom (MDA) a ouvert dimanche 120 stations de détection rapide du coronavirus», selon un communiqué de cet équivalent israélien de la Croix-Rouge.

    Le test rapide, destiné notamment aux personnes n’étant pas vaccinées et ayant besoin d’un pass sanitaire ou celles guéries du Covid, offre des résultats en quinze minutes. Le dépistage dans ces stations coûte 52 shekels (environ 14 euros) et permet l’obtention du pass sanitaire du ministère de la Santé, valable 24h.

    Depuis dimanche matin, les personnes non vaccinées doivent présenter un test de moins de 24 heures alors que le ministère a également annoncé élargir le pass sanitaire aux enfants de moins de 12 ans dès le 20 août. Israël essaie d’éviter un nouveau confinement alors que le pays a connu ces dernières semaines une hausse des contaminations.

    14h00 Ryad indemnise les familles des soignants décédés du Covid

    L’Arabie saoudite a annoncé dimanche avoir commencé à verser 500 000 riyals, soit 133 000 dollars, aux familles des professionnels de la santé qui sont décédés du Covid-19, depuis mars 2020.

    Le royaume avait annoncé la mesure en octobre, précisant qu’elle engloberait le secteur «public ainsi que le privé, les établissements civils et militaires et (le personnel) saoudien et étranger».

    L’Arabie saoudite accueille des milliers de professionnels de la santé étrangers.

    La somme «a commencé à être versée aux familles des professionnels de la santé décédés du Covid-19 qui ont donné leur vie pour affronter cette pandémie, afin de préserver la santé et la sécurité des citoyens et résidents du royaume», a rapporté l’agence de presse officielle SPA.

    Le nombre de soignants décédés du coronavirus n’a pas été rendu public.

    13h40 En RDC, résurgence d'un côté et régression de l'autre

    La situation épidémique s’améliore dans la capitale congolaise Kinshasa mais la ville de Lubumbashi (sud) connaît une résurgence, selon les autorités du pays.

    À Kinshasa, «la 3e vague est en régression constante et nous pouvons dire qu’elle est derrière nous», a déclaré le professeur Jean-Jacques Muyembe, chef des experts chargés de la lutte contre la pandémie.

    En revanche, la capitale économique, Lubumbashi, connaît une «résurgence de la pandémie», selon son maire, Ghislain Robert Lubaba Buluma, qui a pris un arrêté pour imposer le port du masque dans le centre-ville.

    12h20 L'Iran annonce un record de décès en 24 heures

    Le ministère iranien de la Santé a fait état dimanche de plus de 500 décès liés au coronavirus au cours des dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie dans ce pays le plus touché au Proche et au Moyen-Orient.

    L’Iran a enregistré 542 décès et 39 619 nouveaux cas en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 94 015 morts sur 4 158 729 cas, a précisé le ministère de la Santé.

    08h50 Premiers cas de transmission au Brunei depuis mai 2020

    Le Brunei a décrété des restrictions sanitaires pour freiner l’expansion du Covid-19, après la découverte de ses premiers cas de transmission locale en plus d’un an.

    Sept contaminations locales ont été découvertes, a indiqué le ministère de la Santé samedi, poussant le gouvernement à fermer tous les lieux de culte et repousser les événements prévus de deux semaines.

    Les rassemblements seront limités à 30 personnes durant cette période, l’enseignement se fera à distance et les restaurants ne pourront plus servir en salle.

    Le petit émirat islamique riche en pétrole est resté quasi indemne du coronavirus, ne recensant que trois morts depuis le début de la pandémie. Plus de la moitié de ses 347 cas répertoriés jusqu’ici ont été importés, le Covid restant sous contrôle grâce à de sévères contrôles aux frontières et à des mesures de quarantaine.

    Cinq des personnes contaminées – les premières au Brunei depuis mai 2020 – sont liées à un centre gouvernemental de surveillance de l’épidémie.

    «Ce cluster est présumé avoir été exposé à un cas importé au Brunei», a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

    La source de contamination des deux autres cas n’a pu être identifiée, selon la même source.

    04h40 En Australie, fin de confinement pour Brisbane

    La troisième plus grande ville d’Australie, Brisbane, doit sortir dimanche d’un confinement de huit jours, instauré pour lutter contre un regain épidémique du Covid-19 dû au variant Delta, alors que Sydney entre dans sa septième semaine confinée.

    Des millions d’habitants de Brisbane et de sa région ont dû rester chez eux suite à la découverte de foyers épidémiques dans le milieu scolaire. Les restrictions liées aux déplacements en dehors de la ville et aux rassemblements resteront cependant en vigueur pendant au moins deux semaines.

    Les autorités ont par ailleurs annoncé un confinement de trois jours pour la ville de Cairns, dans le nord du pays, suite à la contamination d’un chauffeur de taxi dans cette ville de 150 000 habitants.

    03h00 L’Arabie saoudite va rouvrir ses frontières aux pèlerins vaccinés

    L’Arabie saoudite va rouvrir les portes du pèlerinage de l’Omra (petit pèlerinage) à la Mecque aux pèlerins de l’étranger vaccinés contre le Covid-19, a rapporté dimanche l’agence de presse saoudienne officielle. Les autorités saoudiennes commenceront à accepter les demandes d’entrée dans le pays à partir de lundi, précise l’agence. Les frontières avaient été fermées il y a quelque 18 mois en raison de la pandémie.

    Le petit pèlerinage, qui contrairement au Hadj peut être accompli tout au long de l’année, attire en temps normal chaque année des millions de visiteurs du monde entier. L’épidémie de Covid-19 a fortement perturbé les pèlerinages du Hadj et de la Omra, sources importantes de revenus pour le royaume qui rapportent quelque 12 milliards de dollars (11 milliards de francs) par an.

    Jusqu’à présent, seuls les pèlerins vaccinés résidant en Arabie saoudite pouvaient prétendre à un permis pour effectuer l’Omra. Les pèlerins étrangers désireux de se rendre à la Mecque devront également être vaccinés, avec un sérum reconnu par l’Arabie saoudite, et se soumettre aux règles de quarantaine, a ajouté l’agence saoudienne, citant le ministère chargé des pèlerinages.

    Samedi 7 août

    23h30 Assouplissements annoncés en France pour le pass sanitaire

    Le ministre français de la Santé Olivier Véran a annoncé des assouplissements dans l’application du pass sanitaire, qui sera étendu lundi à de nombreux lieux en France, dont les restaurants, dans un entretien avec le journal «Le Parisien» à paraître dimanche.

    Déjà exigé dans les lieux de culture depuis fin juillet, le pass sanitaire prend la forme d’un QR code témoignant d’un schéma vaccinal complet, de la négativité d’un test Covid-19 ou du rétablissement de la maladie.

    EXCLUSIF | Olivier Véran annonce des assouplissements sur le #PassSanitaire

    • Pour les non-vaccinés, un test négatif sera valable 72h (et non 48h)
    • Des autotests seront déployés pour éviter l’engorgement des centres de dépistagehttps://t.co/kqgnX3WmCn

    — Le Parisien (@le_Parisien) August 7, 2021

    Désormais, «un dépistage négatif sera valide 72 heures et non plus 48 heures pour les non-vaccinés», a déclaré le ministre, après le quatrième samedi de mobilisation des opposants au pass sanitaire, qui a rassemblé 237 000 manifestants à travers la France. Autre assouplissement: «il sera possible d’effectuer des autotests supervisés par un professionnel de santé, en plus des tests antigéniques et PCR. Eux aussi seront valables 72 heures».

    Le pass ne sera pas demandé pour une visite chez un médecin généraliste, a rappelé le ministre. En revanche «dans les hôpitaux, il le sera mais en aucun cas il ne devra être un frein pour accéder à des soins utiles et urgents», a-t-il dit.

    21h France: les patients en soins critiques augmentent

    Le nombre des hospitalisations en soins critiques continue d’augmenter en France avec plus de 1 500 patients samedi, alors qu’ils étaient moins de 1 000 il y a dix jours, selon les chiffres publiés par Santé publique France.

    Avec 136 nouvelles admissions en 24 heures, les soins critiques accueillaient samedi 1 510 personnes contre 1 458 vendredi et 1 099 il y a une semaine. Cet indicateur était passé sous le seuil de 1 000 le 7 juillet, avant d’entamer une remontée.

    Le nombre des hospitalisations est monté à 8 425 samedi contre 8 368 la veille, avec 482 nouvelles admissions depuis vendredi.

    Dans les dernières 24 heures, 32 malades sont décédés dans les hôpitaux contre 60 vendredi et 52 jeudi. Le Covid a causé 112 222 décès en France depuis le début de la pandémie, au printemps 2020.

    17h26 Très forte dégradation en Guadeloupe

    La situation sanitaire en Guadeloupe, confinée depuis mercredi, continue de «se dégrader très fortement» avec un «nombre inédit» d'entrées en réanimation qui a conduit à de premières évacuations sanitaires vers la métropole, ont annoncé vendredi la préfecture de Guadeloupe et l'Agence régionale de santé dans un communiqué commun.

    «Le taux d’incidence est alarmant avec 1 108,6 cas pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants contre 875,6 cas la semaine passée», indique le communiqué qui fait état de 4 178 nouveaux cas enregistrés en quatre jours, et quatre décès en Guadeloupe et un à Saint-Martin. Le taux de positivité progresse également à 24,6% pour 16 968 personnes testées.

    «Cette croissance exponentielle des cas met en très grande difficulté notre système hospitalier», ajoute le communiqué. Jeudi, «un nombre inédit d’entrées en réanimation a été enregistré en une seule journée et le déclenchement des évacuations sanitaires vers la métropole a débuté», soulignent les autorités, qui font état de deux évacuations jeudi et deux autres prévues pour samedi.

    Sur cette seule journée, l'hôpital de Pointe-à-Pitre a enregistré dix entrées supplémentaires en réanimation Covid et trois entrées en réanimation non Covid, alors que ces derniers jours, le nombre d’entrées en réanimation maximum était de quatre par jour. «L’accélération est donc considérable», insiste le communiqué qui précise que parmi les patients en réanimation, «aucun n'est vacciné».

    17h24 L'Inde valide Johnson & Johnson

    L'Inde a approuvé l'utilisation en urgence du vaccin à injection unique Johnson & Johnson contre le coronavirus pour accélérer sa campagne de vaccination, redoutant une nouvelle vague d'infections. Le ministre de la Santé, Mansukh Mandaviya, a déclaré que cette décision renforcerait la lutte contre la pandémie en Inde, où au moins 200 000 personnes sont mortes lors d'une vague brutale, qui a duré deux mois jusqu'à la mi-juin.

    «L'Inde élargit son panier de vaccins! Le vaccin COVID-19 à dose unique de Johnson & Johnson est approuvé pour une utilisation d'urgence en Inde», a déclaré le ministre sur Twitter. Aucune indication n'a été communiquée sur la date à laquelle ces doses de vaccin seront acheminées en Inde. L'Inde, pays qui compte 1,3 milliard d'habitants, a inoculé jusqu'à présent 500 millions de doses de vaccin, mais à peine 8% de la population a reçu deux injections.

    15h10 Nouvelles manifestations en France

    De Toulon à Lille, des Français manifestent samedi pour le quatrième week-end consécutif contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, validés jeudi par le Conseil constitutionnel. Le ministère de l'Intérieur avait recensé au moins 204 000 manifestants le 31 juillet. «On attend globalement le même nombre de manifestants» ce samedi, a pronostiqué une source policière, des rassemblements étant prévus dans plus de 150 villes.

    Près de 66% de la population a reçu au moins une dose de vaccin. Les rassemblements ont lieu au lendemain d'un nouvel appel pressant lancé par Emmanuel Macron aux Français: «Faites-vous vacciner». «Macron, ton pass, on n'en veut pas», «Macron, ta gueule, on n'en veut plus»: à Paris, des slogans hostiles au président ont résonné dans un cortège d'au moins un millier de manifestants, dont de nombreux gilets jaunes. Parti des Hauts-de-Seine, ce défilé est très encadré par les gendarmes mobiles.

    PARIS - Manifestation contre le #PassSanitaire : importante foule de manifestants, le cortège est largement encadré par les forces de l’ordre. #Manifs7aout #Manifestation7Aout pic.twitter.com/F1g0Wby192

    — Clément Lanot (@ClementLanot) August 7, 2021

    Une bonne part des manifestants, parfois vaccinés, contestent l'imposition du pass qui constitue selon eux une «obligation vaccinale déguisée». Ils jugent la contrainte disproportionnée et s'inquiètent notamment qu'un employeur puisse avoir le pouvoir de suspendre le contrat de travail d’un employé dépourvu de pass en règle.

    D'autres manifestants disent, eux, refuser d'être «les cobayes» des nouveaux vaccins, telle Martine Rodriguez, 74 ans, professeur de yoga retraitée et gilet jaune, «pas contre les vaccins» auparavant, mais persuadée que «le Covid a été créé pour éliminer des gens parce qu'on est trop sur Terre, et permettre aux labos pharmaceutiques de faire du fric».

    13h28 L'Espagne prolonge nombre de quarantaines imposées

    L’Espagne a de nouveau prolongé samedi jusqu’au 27 août la quarantaine de dix jours imposée aux passagers arrivant de six pays d’Afrique et d’Amérique latine, particulièrement touchés par le Covid-19, a annoncé samedi le ministère espagnol de la Santé.

    C’est la deuxième fois que cette mesure est prolongée. Les passagers arrivant en Espagne depuis l’Afrique du Sud, la Namibie, l’Argentine, la Bolivie, le Brésil et la Colombie, doivent s’auto-isoler durant dix jours.

    7h34 Les écoliers de Floride pris en étau

    Voir la suite sur l'Essentiel du 12/08/2021

    LES ACTUALITÉS ARCHIVÉES